L'impression 3D dans la simulation clinique pour améliorer l'enseignement et la formation

L'impression 3D permet de réduire les coûts, d'améliorer les soins aux patients et de gagner en rapidité à presque toutes les étapes de la chaîne de valeur de l'innovation médicale. Il en résulte une meilleure rentabilité, une adoption accrue des technologies et une réactivité accrue du marché. Les solutions d'impression 3D de Stratasys améliorent les résultats et l'économie des solutions médicales.

Ensemble, trois institutions façonnent l'avenir des soins de santé vasculaires et du développement de dispositifs médicaux grâce à l'utilisation de la technologie d'impression 3D. Le Jacobs Institute, le Gates Vascular Institute (GVI) et le Clinical and Translational Research Center (CTRC) de l'université de Buffalo partagent une vision collective pour concevoir et établir un centre de soins vasculaires du futur. Cette colocation d'un système hospitalier privé et d'un centre de recherche universitaire aide les chercheurs et les praticiens cliniques à développer des solutions médicales de pointe. En tant que plateforme de recherche, l'impression 3D ouvre de nouvelles possibilités pour faire progresser les soins vasculaires. Stratasys est un partenaire de l'établissement médical collaboratif depuis sa création, fournissant aux médecins et aux chercheurs les options de modélisation médicale les plus avancées au monde. L'impression 3D fournit les outils nécessaires pour développer et valider la prochaine génération de dispositifs vasculaires et créer des plans thérapeutiques optimaux pour traiter des maladies complexes.

Techniques de formation avancées

L'enseignement et la formation en chirurgie reposaient auparavant sur l'illustration de manuels, les scans 2D, les tests sur animaux et un modèle d'apprentissage impliquant de longues périodes d'observation avant l'expérience pratique de procédures rares. Les récentes avancées en matière d'impression 3D fournissent aux médecins et aux chercheurs les outils nécessaires pour créer des modèles d'anatomie spécifiques aux patients et aux pathologies à des fins d'enseignement et de recherche.

"Nous utilisons la technologie et les matériaux d'impression 3D pour créer un environnement vasculaire plus vrai que nature, ce qui n'est pas réalisable autrement".

- Mike Springer, directeur des opérations et de l'entrepreneuriat à l'Institut Jacobs.

Au lieu d'attendre pour se former à de nouvelles procédures, les médecins du Jacobs Institute utilisent des modèles imprimés en 3D de patients victimes d'accidents vasculaires cérébraux, de caillots, d'anévrismes et d'autres pathologies pour développer leurs compétences chirurgicales dans un environnement sans risque. Les modèles sont personnalisés pour présenter une gamme d'anatomies afin que les médecins participants soient exposés aux limites de ce qu'ils verront lorsqu'ils traiteront des patients vivants.

"Les modèles vasculaires 3D représentent un nouveau paradigme pour la formation de la prochaine génération de médecins. Ce paradigme comprend la simulation chirurgicale et endovasculaire et l'évaluation des compétences avant qu'ils ne soient autorisés à traiter des patients", a déclaré le Dr L. Nelson Hopkins, fondateur du Jacobs Institute et du Gates Vascular Institute. La formation sur des modèles imprimés en 3D peut se faire pratiquement n'importe où, ce qui évite le coût et la complexité des opérations dans les environnements contrôlés requis pour les animaux et les cadavres humains. Il n'est pas nécessaire d'avoir des installations avec des contrôles de risques biologiques, un stockage réfrigéré ou des soins sur place, ce qui réduit considérablement les coûts de formation.

Trouvez plus de ressources pour le sujet :