Le modélisme à l'aide d'une imprimante 3D stimule l'activité d'un cabinet d'architectes canadien

Récemment, B+H Architects a reçu la livraison d'une imprimante 3D Stratasys. En l'espace d'une journée, ils ont commencé à imprimer des modèles architecturaux en 3D. Deux mois plus tard, ils bénéficiaient de tous les avantages d'un contrôle interne, du début à la fin, de leur modélisation architecturale, ce qui garantit à la fois la qualité et le respect des délais.

B+H, dont le siège est à Toronto, est l'un des plus grands cabinets d'architecture au monde. Des centaines d'architectes, de décorateurs d'intérieur et d'urbanistes travaillent dans des villes telles que Seattle, Shanghai et Dubaï. Ils travaillent dans tous les secteurs, du commercial et de l'institutionnel aux soins de santé et aux sports. B+H a conçu des projets notables, dont l'Aquarium Ripley du Canada et la phase 2 du Centre MaRS, et a participé activement à la construction et à la rénovation de toutes les installations des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 à Toronto, notamment en tant qu'architectes concepteurs du Centre aquatique de Markham et en tant que consultant en matière de plan directeur, de conception et de conformité pour le Centre aquatique panaméricain de Scarborough, où se trouve la piscine de l'athlète olympique canadienne de 2016, Penny Oleksiak.

Modélisme architectural

Modèle de masse imprimé en 3D

Contextualiser les projets de conception grâce à l'impression 3D

Les modèles qui donnent vie aux idées sont des outils de premier ordre dans la conception architecturale. Chez B+H, les équipes de conception utilisent souvent leur imprimante 3D pour créer des modèles de masse - des modèles à l'échelle qui montrent la forme fondamentale d'un bâtiment.

"Les modèles de masse montrent la forme et le contexte", explique Holly Jordan, architecte et associée principale chez B+H. "Nous pouvons imprimer en 3D différentes propositions pour un site et les intervertir. Nous travaillons actuellement sur un projet complexe et nous avons réalisé des modèles de propositions de différents scénarios qui s'intègrent parfaitement au modèle contextuel de la ville environnante."

Holly Jordan

Holly Jordan, architecte et associée principale chez B+H

Les modèles imprimés en 3D sont particulièrement utiles pour envisager les projets de grandes tours. Les architectes peuvent utiliser des logiciels pour simuler l'ombrage, mais Holly explique que les modèles démontrent facilement l'impact de la nouvelle forme dans le quartier.

"À Ottawa, par exemple, les architectes doivent démontrer qu'un nouveau bâtiment ne portera pas atteinte aux couloirs de vue liés aux propriétés historiques. Nos modèles imprimés en 3D peuvent aider à confirmer que notre proposition est conforme aux restrictions relatives aux couloirs de vue et qu'elle complète finalement le cadre urbain environnant."

Les modèles de sections de mur à plus grande échelle peuvent présenter des surplombs et des fenêtres, en utilisant des panneaux acryliques clairs pour des détails translucides qui complètent l'impression 3D. Il est également possible de réaliser des formes complexes qui ne pourraient pas être modélisées à la main.

"Nous réalisons des masses compliquées, telles que des formes courbes ou à facettes complexes, qui auraient été difficiles ou impossibles à construire avec d'autres matériaux", explique Holly.

Les avantages de l'impression 3D déjà connus de B+H

B+H a reconnu l'impression 3D comme une ressource importante avant d'investir dans sa propre imprimante. Auparavant, ils externalisaient l'impression, mais seulement à certaines étapes, le plus souvent vers la fin d'un projet.

"Désormais, nous réalisons des maquettes au début du processus pour éclairer nos idées de conception, ou pour argumenter notre proposition afin de remporter des marchés", explique Holly. "C'est devenu une partie importante de notre arsenal de conception".

Patrick Fejér, directeur de la conception chez B+H, a été le premier à prendre l'initiative d'acquérir une imprimante 3D. Holly, en tant que responsable du groupe R&D de B+H, B+Hink (prononcer "B think"), a réuni un petit comité d'experts internes pour rechercher les options disponibles et interroger différents fournisseurs. Leur tâche consistait à évaluer les imprimantes 3D, en tenant compte de tous les aspects, de la taille physique et des exigences techniques (comme l'accès à l'eau ou les hottes d'aspiration) aux types de matériaux d'impression et à la qualité de la production.

B+H a choisi une imprimante 3D Stratasys, vendue et soutenue par Javelin Technologies, car il s'agit d'une machine puissante à faible encombrement qui utilise la technologie de modélisation par dépôt de fusion (FDM). Le thermoplastique ABSplus est disponible en neuf couleurs et est idéal pour les modèles conceptuels.

Lesmachines Stratasys offrent la meilleure solution en termes de fiabilité, de propreté et de convivialité, et s'inscrivent également dans le cadre des efforts déployés par B+H pour atténuer tout excès de fumées et recycler les matériaux dans la mesure du possible. La durabilité joue un rôle important dans le travail de conception de B+H et s'étend à la création d'environnements de travail plus sains pour son personnel. Le studio de Toronto surveille actuellement la qualité de l'air intérieur pour les COV et les PM2,5 (données de mesure des particules). Au fur et à mesure de la collecte des données, B+H ajustera la capacité de la hotte existante pour accueillir la nouvelle imprimante, selon les besoins.

Holly dit que Javelin les a beaucoup aidés à s'installer, qu'elle les surveille régulièrement et qu'elle a fait preuve d'ingéniosité pour s'assurer que les consommables étaient réapprovisionnés.

"Ce partenariat s'est en effet avéré fructueux. Nous avons ici des gens qui ont déjà travaillé avec l'impression 3D et qui étaient assez familiers et impatients de commencer. Nous avons eu le vent en poupe."

Modèle de bâtiment imprimé en 3D

Modèle de bâtiment imprimé en 3D

Plus de contrôle sur le modélisme

Même s'ils n'utilisent leur propre imprimante que depuis quelques mois, Holly affirme que les équipes de conception de B+H apprécient déjà les avantages du contrôle de l'ensemble du processus en interne.

"Lorsque vous confiez l'impression à quelqu'un d'autre, il y a une déconnexion entre le designer et l'équipe d'impression. S'il y a un problème technique avec le fichier, comme des surfaces non résolues, le modèle reviendra le plus souvent faux ou incomplet."

Lorsque le délai d'exécution est un facteur, et c'est généralement le cas, B+H est désormais certain que les modèles seront prêts à temps. "Nous pouvons choisir d'amincir un modèle pour réduire le temps d'impression si nous sommes pressés de le terminer et de l'envoyer", explique Holly.

L'imprimante 3D Stratasys peut imprimer deux épaisseurs différentes, 0,254 mm ou 0,330 mm, ce qui permet aux opérateurs d'imprimer plus rapidement lorsque moins de détails sont nécessaires.

Une adéquation avec les valeurs de l'entreprise

B+H s'enorgueillit non seulement d'une expertise en matière de conception architecturale reconnue dans le monde entier, mais aussi de relations supérieures avec ses clients et d'une grande capacité d'écoute. Leur approche collaborative de la conception encourage la participation à toutes les étapes du projet. L'utilisation des dernières technologies d'impression 3D leur permet d'améliorer la communication bidirectionnelle avec les clients et les autres personnes intéressées et investies dans leurs projets.

Équipe d'architectes B+H

Équipe d'architectes B+H

"Avec les modèles imprimés en 3 dimensions, il y a un facteur d'attraction", dit Holly. "Les clients et les parties prenantes sont très impliqués. Rien ne peut remplacer l'expérience tactile délicieuse de tenir un modèle dans ses mains, malgré la puissance et la sophistication des environnements et des rendus virtuels.

B+H continuera à repousser les limites et à explorer les possibilités du modélisme architectural avec son imprimante 3D. Ils documentent tout, y compris les leçons apprises, et cherchent toujours à s'améliorer. Les projets futurs prévoient d'imprimer pour un environnement de réalité virtuelle (VR) - en ajoutant un habillage VR à un modèle blanc pour permettre aux utilisateurs d'évaluer différentes options pour un bâtiment, telles que différentes dispositions de fenêtres ou différents matériaux de revêtement.

Résultats :

  • L'achat par B+H d'une imprimante 3D Stratasys, vendue et soutenue par Javelin Technologies, lui a permis de contrôler entièrement son processus critique de modélisation, du début à la fin.
  • Les modèles imprimés en interne sont plus susceptibles d'être précis, de qualité supérieure et prêts à temps, ce qui est essentiel dans une opération internationale au rythme rapide.
  • Les capacités internes d'impression 3D permettent à B+H de produire des modèles plus tôt dans le processus de conception, afin de tester des idées ou de mieux communiquer des concepts aux décideurs pour gagner des marchés.
  • L'attrait des modèles imprimés en 3D contribue à susciter l'intérêt des gens et à encourager la communication bidirectionnelle avec les clients, qui confère à B+H son avantage concurrentiel et sa solide réputation.
  • L'accès à l'imprimante 3D génère une effervescence créative parmi les designers de B+H, non seulement à Toronto, mais aussi dans leurs studios du monde entier. Toute l'équipe internationale peut envoyer des fichiers à l'imprimante de Toronto (et ils espèrent ajouter des imprimantes dans d'autres régions bientôt).

"L'architecture est différente des autres industries, chaque projet est unique. Vous pouvez concevoir un hôpital, un stade ou un complexe de tours à usage mixte et le projet suivant sera entièrement différent. Nos modèles imprimés en 3D nous permettent de parler de chaque nouvelle conception d'une manière plus solide. Nous avons vraiment été en mesure de renforcer nos services en disposant de l'impression 3D à la demande."

- Holly Jordan, architecte et associée principale chez B+H

Trouvez plus de ressources pour le sujet :